Qu'est-ce qui vous touche dans un portrait ?

12/03/2018

A l'heure où le selfie, l'"egoportrait", l'auto-portrait devient une image du quotidien, quel regard porter sur le portrait dessiné ou peint ?

A quoi ça sert ? qu'est-ce que ça change ?

Est-ce que le support change quelque chose? écran, papier, toile ?

Est-ce que l'objet devient autre chose, parce qu'il fige ou parce qu'il rend unique ?

Est-ce que la ressemblance des traits suffit ? L'imprécision peut-elle toucher et s'approcher plus de la personnalité qu'une photo dans laquelle on ne se reconnaitrait pas ?

 

Qu'est-ce qui me touche dans un portrait ? 

Quand je dessine ou quand je peins, j'observe les traits comme à aucun autre moment. Je découvre une image ou une personne que je ne connais pas. Je rentre "dedans" sans me poser de questions. 

Ensuite, je laisse reposer. Il y'a toujours un petit défaut de ressemblance, un millimètre qui fait que ce n'est pas exactement la personne, mais l'idée est là.

C'est cette imprécision, face à ma recherche obstinée de la précision, qui me plait. Le côté qui m'échappe. Le lâcher-prise ?

ou juste l'instant.

Le modèle, là devant moi, sur une photo ou sur une chaise, est-il juste un prétexte ou un outil pour m'y connecter ? 

 

Et vous ? Qu'est-ce qui vous touche dans un portrait ?

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

À l'affiche

art sur mesure en cours de construction

13/06/2017

1/1
Please reload

Posts récents

22/01/2019

23/03/2018

01/12/2017

Please reload

Recherche par tags
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

© 2017 par Karine CORBIER. Saint Martin d'Uriage.